Jean Renoir lettre autographe

Renoir (Jean)

(1894-1979)
Réalisateur et scénariste français

Lettre autographe signée « Jean », (Californie), 6 mai (fin des années 50), au scénariste Charles Spaak, 2 pages in-8, en-tête de l’université de Berkeley.

 

« Pas de film. Je vais avoir fini un livre sur mon père. Je mets en scène des étudiants dans une pièce que j’ai écrite. Quelle paix, quelle calme… »

 

« Vieux Charles,

Voilà Jacques parti (le réalisateur Jacques Becker). Ça m’ennuie beaucoup. Il avait le don de l’amitié généreuse. Sa fraicheur n’était pas simulée. J’ai lu dans un journal que sa fille était une remarquable actrice. J’ai hâte de la voir sur un écran. Dans la vie aussi, bien entendu, et toi, et ta femme et l’autre fille, et ta maison du midi qui je le souhaite sera tienne quand je retournerai là-bas. Cette prochaine fois, je veux me balader, voir mes amis, et parmi eux quelques statues romanes de la région entre la Saône et la Loire. Pas de film. Je vais avoir fini un livre sur mon père. Je mets en scène des étudiants dans une pièce que j’ai écrite. Quelle paix, quelle calme. Embrasse femme et filles. Dido et moi vous adressons à tous nos affectueuses pensées.

Jean ». 

 

Charles Spaak (1903-1975) avait été le scénariste de La Grande illusion (1937) et dialoguiste des Bas-fonds (1936), deux films de Jean Renoir. ce dernier mentionne dans cette lettre les mémoires qu’il avait écrite sur son père, Auguste Renoir. Le livre ne sera publié qu’en 1962.


350 €